Journée de la diversité culturelle

 

Une journée célébrée mondialement.

Initiée par l’Unesco, la Journée de la diversité culturelle est relayée en Nouvelle-Calédonie depuis cinq ans.
Au programme cette année au Musée de Nouvelle-Calédonie, une table ronde sur la diversité culturelle, suivie de prestations artistiques et d’une collation aux saveurs multi culturelles. Relayé localement par le Comité citoyenneté et le secteur de la culture, de la condition féminine et de la citoyenneté du gouvernement, l’événement a pour objectif de valoriser la richesse, la diversité des cultures et les bénéfices de la communication interculturelle.

Le 2 novembre 2001, l’UNESCO a adopté sa déclaration universelle sur la diversité culturelle.
Elle reconnaît, pour la première fois, la diversité culturelle comme « héritage commun de l’humanité » et considère sa sauvegarde comme étant un impératif concret et éthique inséparable du respect de la dignité humaine.

Cette journée donne l’occasion de mieux connaître et apprécier ce que nous devons aux autres cultures, et à prendre la mesure de la diversité de leurs apports, de leur unicité, de leur complémentarité et de leur solidarité.

Connaître et reconnaître nos différences, les respecter en ce qu’elles fondent notre propre identité, c’est donner la chance aux siècles qui s’annoncent de s’épanouir enfin hors des conflits identitaires de tous ordres.

La diversité culturelle est un droit humain fondamental. Lutter pour sa promotion c’est lutter contre les stéréotypes et le fondamentalisme culturels.

Les autorités publiques sont de plus en plus sensibles à la nécessité de développer le dialogue interculturel, en vue de renforcer la paix, la sécurité, et la stabilité au niveau mondial.

Laisser un commentaire