C’est pas parce qu’on n’a rien à dire - theatre-spectacles

Le 16, 17, 23, 24 mai à 20h, le 18, 19, 25, 26 mai à 18h Du 16/05/2019 Au 26/05/2019

La scène se situe vers 2040 dans la salle d’attente d’une quelconque administration.

Deux hommes patientent en vue de passer un test de compétences. La cinquantaine bien tassée, les deux hommes évoquent sans complexe, les réformes, le bouleversement des moeurs depuis les dernières présidences au siècle dernier. L’enseignement, la santé, les révolutions féminines, les contrôles routiers, la légalisation du cannabis et bien d’autres considérations plus personnelles qu’il fortement conseillé de prendre au second degré.

Daniel Biheauro et Alain Mardel, amis de la scène comme à la ville, ont participé ensemble à une quinzaine de pièces sous la houlette de la Fokesasorte Cie. « C’est pas parce qu’on n’a rien à dire », sous-entendu « qu’on doit fermer sa gueule » est née d’une d’une simple réflexion. Est-ce qu’on peut rire de tout dans une société où on peut plus vraiment plaisanter sans heurter les sensibilités ? La réponse est : Essayons.

A partir de 12 ans

Du 16/05/2019 Au 26/05/2019

Le 16, 17, 23, 24 mai à 20h, le 18, 19, 25, 26 mai à 18h

Centre d'Art

Plein tarif : 2 500 F - Tarif réduit : 2 000 F - Tarif Pass : 1 600 F

www.noumea.nc

Page Facebook

(+687) 25 07 54

Alain MardelC’est pas parce qu’on n’a rien à direCentre d'ArtDaniel BiheauroVille de Nouméa

Plan d'accès

Galerie photos / Vidéos

Commentaires (0)

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser un avis “C’est pas parce qu’on n’a rien à dire”