Les Femmes et la mine - expositions

Du 02/03/2020 Au 03/04/2020

La Bibliothèque universitaire (BU) de l’UNC accueille son premier événement de l’année avec une exposition itinérante sur les femmes dans le secteur minier. Elle y sera visible du lundi 2 mars au vendredi 3 avril 2020.

À l’occasion de la Journée internationale des droits des femmes, la BU participe à cet événement en proposant, avec le concours du consulat général d’Australie à Nouméa, une exposition de photographies intitulée « Les Femmes et la mine ».

Accompagnée de textes percutants qui racontent une histoire, cette exposition célèbre la contribution des femmes dans le secteur minier en Australie et dans le monde entier. Elle met en lumière les bénéfices d’une approche inclusive dans un secteur traditionnellement à dominante masculine, à commencer par les expériences, les compétences et les perspectives diverses qu’apportent les femmes sur leur lieu de travail.

Ces photographies ont été sélectionnées par le biais d’un concours organisé en 2017 par une association internationale Women in Mining (« femmes dans la mine ») et l’alliance Minerals and Energy for Development Alliance (« Minéraux et énergie pour le développement ») avec la participation des universités du Queensland et d’Australie-Occidentale.

L’exposition a été présentée au siège du ministère des Affaires étrangères et du Commerce international australien, à Canberra, en 2018. Elle a aussi circulé ces derniers mois en Papouasie-Nouvelle-Guinée, en Afrique du Sud, au Chili, en Guyane, aux États-Unis, en Mongolie, etc. Le consulat général d’Australie a pris le relais en Nouvelle-Calédonie, où l’exposition a été adaptée (ampleur et formats) pour pouvoir voyager dans tout le pays. Grâce à leur partenaire KNS, une photographie prise en Nouvelle-Calédonie a pu être intégrée à l’exposition.

 

bibliothèque universitaireExpositionLa MineLes FemmesUniversité de Nouvelle-Calédonie

Plan d'accès

Galerie photos / Vidéos

Commentaires (0)

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser un avis “Les Femmes et la mine”